Une coopérative éditoriale


La technologie de l’imprimerie numérique (que l’on pourrait assimiler à des « imprimantes 3D pour livres »), dont se sont équipées certaines imprimeries, permettent aux éditions du mont Popey de lancer en 2016 un nouveau cycle éditorial et de pratiquer un commerce équitable.

En effet, il est désormais possible de travailler sur de petit volume de livres. 10, 20 30… 100 exemplaires, n’engageant qu’une faible mise de fonds. Lorsqu’on sait la difficulté à commercialiser la poésie, cette possibilité nouvelle de gestion est la bienvenue pour continuer à laisser une trace papier à l’heure du tout numérique.

Ce commerce équitable obéit à deux possibilités suivant un modèle de coopérative.

1 –  L’association prend l’édition de l’ouvrage à compte d’éditeur.

Dans cette option, l’auteur peut recevoir la commande à domicile pour commercialiser son livre et dans ce cas, le bénéfice de la vente est partagé à hauteur de 40% (droits d’auteur) et 60% pour l’éditeur.

2 – possibilité à privilégier dans la mesure du possible, c’est l’auteur qui prend en compte les frais d’impression et l’auteur garde entièrement le contrôle de son livre.

Dans cette option, l’association, réalise entièrement le maquettage de l’ouvrage, fournit l’ISBN. Et une fois le Spécimen (1er exemplaire) reçu et validé, l’association transmet à l’auteur le code de l’imprimeur pour commander son livre au nombre d’exemplaires qu’il souhaite. Il garde entièrement le bénéfice de la vente du livre. Ne lui est réclamé que 0.50 € par exemplaire à chaque commande. (Exemple : si un livre revient à la fabrication à 5 € et que l’auteur en commande 20, quelques soit le prix de vente, l’auteur s’engage à verser 10€ à l’association. Si chaque livre a été vendu 10€, le bénéfice est de 4.5€/livre pour l’auteur soit 90 €.) C’est la solution coopérative la plus équitable pour les deux parties.

Obligation de l’auteur : l’auteur qui reçoit le code d’accès à l’imprimeur s’engage évidemment à ne l’utiliser que pour son livre car les éditions du mont Popey sont garants des copyrights pour moitié avec chaque auteur.

Obligation de l’éditeur : Si, de son côté, les éditions du Mont Popey vendent des livres du catalogue au cours de manifestations culturelles, c’est le contrat d’éditeur classique qui entre en ligne de compte.(voir option 1)

Albert Guignard


 

Partager sur les réseaux sociaux :